V.C Andrews – Fleurs Captives Tome 1

fleurs-captives

fleurs

 

 

résuméA la mort de son mari, Corinne retourne dans la demeure parentale en compagnie de ses quatre enfants. Malheureusement, la vie deviendra rapidement un enfer pour cette famille maudite. Pour de sombres histoires d’héritage, l’existence des enfants doit rester cachée aux yeux du père de Corinne, avec lequel elle est brouillée. Sa mère, pour sa part, se montre vindicative et terrible envers eux : sous couvert de les préserver, elle les séquestre dans le grenier avec à peine de quoi subsister. Alors, pour oublier, ils font de cet endroit d’incertitudes et de traumatismes le royaume de leurs jeux et de leurs rêves, le refuge secret de leur tendresse, à l’écart du monde. Mais les jours deviennent des semaines et les semaines des mois. Très loin d’être au bout de leurs surprises, dans cette atmosphère délétère de complots familiaux, leur seul objectif demeure de s’échapper. A n’importe quel prix.

mon-avis

C’est suite au téléfilm issu de ce livre que j’ai eu envie de lire le roman , à l’époque ça m’avais pas mal remuer et je dois dire qu’à la lecture du livre , cela n’a fait que s’accentuer. Tout débute aux côtés d’une famille heureuse composée de 4 enfants aimés de leur parents , tout d’abord , nous avons Chris âgé de 15 ans , Cathy 12 ans et deux jumeaux , Cory et Carrie qui eux n’ont que 5 ans. La vie s’écoule dans la sécurité d’un foyer aimant jusqu’au jour où le père de famille décède suite à un accident de voiture et là le début du cauchemar commence doucement à se mettre en place puisque n’ayant plus d’argent pour subvenir aux besoins de cette famille frappée par le deuil , la mère se voit dans l’obligation de demander de l’aide à ses propres parents à qui elle a tourné le dos il y a des années pour s’enfuir avec l’homme qu’elle aimait , ce qu’ils acceptèrent malgré tout contre une seule condition , c’est que les enfants soient enfermés dans une pièce qui sera leur tombeau pour les prochaines années à venir mais ça , les pauvres petits ne le savent pas encore.

A leur arrivée , c’est la douche froide , ayant déjà du mal à accepter la mort de leur père et la perte de tout ce qui composait leur univers , ils font la connaissance de leur grand-mère , une femme méchante , sans coeur et cruelle qui ne voit chez eux que des petits rats qu’il faut absolument éliminer. Mais pour faire passer la pilule , la mère des petits leur promet qu’à la mort de son père qui est déjà très malade , ils seront riches et elle viendra les délivrer , c’est juste l’histoire de quelques jours voir une semaine ou deux. Bien sûr cela n’est que mensonge , les jours s’écoulent , ainsi que les semaines , les mois … et toujours rien.

C’est une histoire qui est très dure , dérangeante , révoltante et sombre , nous avons très vite l’impression d’étouffer au même titre que les enfants , nous suivons leur quotidien misérable et sans espoir , nous les voyons perdre peu à peu leur innocence face à tant de cruauté humaine tant à cause de leur grand-mère , une femme aigrie qui brandit la parole de dieu comme un fouet au dessus d’une nuque que par leur mère qui elle s’épanouie tandit que ses enfants perdent leur santé comme une voleuse d’énergie , une voleuse de vie. Cette mère si gentille , si adorée autrefois et rapidement détestée , qui préfère l’argent , les bijoux bref la grande vie au bonheur de ses touts petits , plus d’une fois ça donne envie de vomir , et ce sont des gifles que nous avons envie d’asséner à cette femme devenue étrangère , à cette mère qui n’en ai plus une.

Voir évoluer ces enfants confinés , ayant l’interdiction d’ouvrir ne serait-ce que les rideaux pour voir la lueur du jour , où ils doivent faire les morts sous peine de représailles , et en terme de représailles , la vieille grand-mère ne manque pas d’imagination , au moindre faux pas , au moindre regards de travers ou encore si ils ont l’audace de lui adresser la parole ou d’enfreindre les règles , les conséquences ne manquent pas de s’abattrent , usant des pires châtiments qui m’ont dégoutés et qui m’ont mis en colère plus d’une fois. Tout est dur dans ce livre , mais l’espoir des enfants , cette façon qu’ils ont de ne jamais renoncer , de continuer à nourrir des projets , de tenter de mettre du beau dans le laid , des couleurs dans le gris ou encore de la lumière dans les ténèbres force le respect , l’union qui font leur force est comme un arc-en-ciel dans un paysage pluvieux.

L’autrice arrive à nous faire ressentir toute une palette d’émotions , que ce soit la colère , le dégoût , l’espoir comme le désespoir , la joie de courte durée , la honte , la morosité ou encore la peur et je n’en cite que quelques-uns parce que je crois que nous passons par tous les aspects de l’être humain dans ce roman , on explore toutes les possibilités , on parle de tous les sujets et c’est ce qui fait la force de ce livre. L’autrice ose même traiter de sujet comme l’inceste mais dans un côté qui n’est pas choquant mais plutôt naturel puisque qu’en grandissant , les enfants qui d’habitude ont d’autres gamins avec qui expérimenter les facettes de la vie n’ont qu’eux-mêmes pour le faire et je suis consciente que ce que je suis en train d’écrire vous étonne peut-être mais en lisant ces lignes , sachez que je condamne d’habitude ce genre de comportement mais dans la vie tout n’est pas noir ou blanc , ces enfants ne pensent pas à mal , au contraire , nous les voyons lutter jour après jour mais honnêtement , pouvons-nous vraiment les condamnés , eux à qui on a tout volés , eux qui ont été obligés de murir trop vite??? Même si le sujet est dérangeant , il ne compose qu’une petite partie de ce roman dont je pourrai parler pendant des heures tellement il est poignant et complexe.

En conclusion , un roman fort et bouleversant où nous sommes les témoins impuissants de la maltraitance enfantine dans ce qu’elle a de plus perverse. Un véritable coup de cœur qui laissera des traces au fil du temps comme les évènements en ont laissés à ces enfants orphelins de l’amour.

5,5bis

Un commentaire sur “V.C Andrews – Fleurs Captives Tome 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s