Maxime Chattam – Léviatemps

l

 

ch

 

 

résumé

A trop désirer la mort, on finit par trouver pire……Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué : femme, enfant, amis, réussite, et a décidé de se lancer dans un roman policier qui le plongerait dans les bas-fonds de la civilisation. Il veut être confronté au sang et à la violence.Cette mort qu’il désire tant approcher va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme ? Guy va tenter de le découvrir, en compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un sumo japonais déshonoré…Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition universelle, il va peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.

mon-avis

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu du Maxime Chattam et je dois dire que depuis « La promesse des Ténèbres » qui avait été un coup de coeur , sa plume me manquait beaucoup , c’est donc toute confiante que je me suis plongée dans « Léviatemps ». L’histoire commence avec un récit assez intriguant d’un homme qui semble vouloir se confier à nous et j’ai beaucoup aimé ce petit monologue qui nous laisse présager une histoire assez sombre.

C’est dans un Paris du début 1900 que les évènements vont se dérouler , un Paris que nous ressentons tout de suite comme noir , sale où l’atmosphère est pesante et dans cette ville où l’on dort jamais , nous y découvrons Guy de Timée , romancier qui jadis bénéficiait d’un joli succès mais qui au fil du temps a perdu l’inspiration , la petite étincelle qui venait embraser sa créativité. Pour la retrouver , il a donc décidé d’abandonner sa femme et sa fille afin de retrouver sa liberté et sa verve littéraire d’autrefois. Pour cela , il va prendre logis dans ce qu’on appelle une maison de tolérance ou plus communément un bordel sous un nom d’emprunt. Guy semble apprécier sa nouvelle vie aux côtés de ces femmes légères qui sont devenues au fil du temps des amies voir un peu sa famille , jusqu’à un certain soir où le corps d’une des prostituées est retrouvée devant l’établissement offrant un spectacle terrifiant où l’horreur se mêle à l’incompréhension. Pour tenter de comprendre pourquoi et pour venger la mort de son amie , Guy va entreprendre sa propre enquête aux côtés de Faustine , une des prostituées du bordel où l’homme vit mais aussi accompagné d’un jeune inspecteur qui se voit impliqué un peu malgré lui dans cette enquête qui vont les emmener tous les trois aux confins de ce qui se fait de pire dans l’humain. Entre gangs dans un quartier chaud de la capitale et une secte louant le diable , c’est un véritable puzzle qui attends nos protagonistes.

Tout d’abord , ça a été un véritable plaisir de retrouver la plume de l’auteur qui sait indéniablement nous emporter , nous décrire parfaitement les scènes avec moultes détails qui je dois dire m’a un peu soulevé l’estomac à certains moments. Comme je l’ai dit plus haut tout est sombre dans ce roman , rien n’est beau . Paris est à l’aube d’une ère nouvelle , la ville est à cheval entre le vieux monde et un avenir pleins de promesses avec ses avancées qui semblent tout accélérer dans une société qui tente de trouver sa place et l’assassin est une parfaite représentation de ce monde qui change trop vite , car le temps est un élément essentiel de ce livre , tout va vite , vite pour l’époque , pour la société et pour une certaine caste d’individus qui semblent vouloir rester dans l’ancien monde , le progrès fait peur et il fascine en même temps. Tous , veulent laisser une trace , que ce soit l’assassin ou son poursuivant.

Très tôt dans notre lecture , nous ressentons une similitude avec l’histoire de Jack l’éventreur , on sent que l’auteur a voulu se faire plaisir avec cet hommage fort bien réalisé car dans un moment du livre , nous ne savons plus où se trouve la fiction et la réalité même si on sait que ce n’est pas possible car trop d’incohérences , je dois dire qu’il nous met quand même le doute. Même Paris ressemble à un White Chapel à la Française et le travail sur l’ambiance est juste génial. Nous soulignerons également le clin d’oeil de l’auteur à l’héroïne de ce roman qui porte sobrement le prénom de son épouse , cela m’a fait sourire car les sentiments et la passion qui met à la décrire reflètent parfaitement ce qu’il doit ressentir dans la réalité , on sent le vécu , on sent qu’il sait de quoi il parle. C’est mignon.

Quant au personnage de Guy , à certains moments , j’ai été un peu mitigée à son sujet , pas parce qu’il est désagréable ou autre , le personnage passe très bien mais je l’ai trouvé assez glauque , voir malsain quand à son rapport avec ces meurtres et l’assassin , ça le fascine à un point que le doute est permis à son sujet. Que serait-il prêt à faire pour étancher sa soif un peu macabre afin de retrouver le chemin de sa créativité car à travers l’assassin , il ne voit que l’opportunité de voir au plus profond de la noirceur abyssale de l’être humain quitte à se mettre en danger , lui et les autres. Quant à Faustine , outre ce que j’ai souligné un peu plus haut , c’est une femme forte avec un sacré caractère pour une femme de son époque , courageuse mais un peu insouciante de temps à autre mais qui est un véritable atout à cette histoire.

En définitif , un bon thriller , sombre avec ce qu’il faut de macabre , une fois de plus , la plume de l’auteur m’a séduite. J’aurai néanmoins apprécier que la thématique du temps soit un peu plus approfondie voir même un peu plus philosophique mais j’ai passé un très bon moment de lecture.

4s5

 

Book Haul Février 2020

HA

Il est grand temps de vous faire le Book Haul du mois de Février où 6 nouveaux livres ont été ajoutés à ma très grande PAL mais on en a jamais assez lol.

couv540073

Tout d’abord , je me suis pris le premier tome d’une trilogie qui me fait envie depuis pas mal d’années maintenant. « Le passage » de Justin Cronin traite d’une enfant qui va être contaminée par un virus par deux agents du FBI , dans quel but? ça , j’ai hâte de le découvrir. Les trois volumes de cette trilogie sont de beaux gros bébés de plus de 1000 pages chacun , à part le second qui ne fait , excusez du peu , que 960 pages.

<<<Lire le résumé>>>

 

couv8569185

 

Pour mon second achat , je me suis procurée un livre que Margaud Liseuse avait parlé il y a un petit moment déjà , il s’agit d’une réécriture du conte de la Belle et la Bête. J’aime beaucoup cette histoire donc j’espère qu’il sera à la hauteur. Je suis vraiment curieuse de le découvrir…

<<<Lire le résumé>>>

 

 

couv53410274Pour ma troisième acquisition , je me suis pris le troisième tome de la saga « Hannibal Lecter ». J’ai bien sûr déjà vu les films qui sont devenus des classiques notamment grâce à l’interprétation d’Anthony Hopkins mais je suis très curieuse de découvrir la véritable histoire , de lire la plume de l’auteur. Je pense que tout le monde connaît la trame principale de l’histoire mais pour ceux qui vivraient dans une grotte , c’est l’histoire d’un inspecteur qui est confronté à une série de meurtres perpétrée par un tueur en série sans pitié mais pour rentrer dans la tête du tueur , il aura besoin du Dr Lecter , qui lui aussi est un assassin bestial et…. cannibale. Bon , là , je vous ai fait le résumé du premier tome donc ceux qui ne l’ont jamais lu , ne cliquez pas sur le lien au risque de vous spoiler.

<<<Lire le résumé>>>

couv72559072

Tout le monde sait que je suis une grande fan de Stephen King et collectionneuse de surcroit mais il a tellement de romans à son actif que des fois , il est difficile de le suivre. L’autre jour , je furetais parmi mes romans de l’auteur quand j’ai remarqué qu’il me manquait un de ses classiques « Misery ». Et bien maintenant , je ne pourrai plus le dire car ça y est , il a rejoint les rangs. Il me manque encore quelques classiques mais je ne vais pas tarder à me les procurer. Dans cette histoire , nous suivons Paul Sheldon , un écrivain qui après un accident de voiture est sauvé et recueilli par Annie , une de ses plus grandes fans et bien sûr ça va vite se transformer en cauchemar. Mais je pense que tout le monde connaît l’histoire.

<<<Lire le résumé>>>

couv18622958

Pour le prochain , je dois dire que je dois remercier ma maman car c’est elle qui m’a fait découvrir Bernard Werber. Je me souviens qu’elle avait les trois tomes dans une vieille édition France Loisirs. J’ai essayé de lire le premier tome quand j’avais 16/17 ans et malheureusement ça ne l’avait pas fait , je pense que j’étais encore trop jeune pour me plonger dans les œuvres de l’auteur. Mais dernièrement , j’ai lu « Demain les chats » et j’ai adoré donc j’ai décidé de lui laisser une chance. Le résumé nous laisse perplexe , je pense que nous allons plonger dans l’univers des fourmis au sens propre du terme mais honnêtement je ne veux pas trop en savoir.

<<<Lire le résumé>>>

couv66413824

Et pour ce dernier achat , c’est encore Stephen King qu’on retrouve puisque je me suis procurée un autre de ses classiques que je ne possédais pas encore , il s’agit bien sûr de « Cujo ». Là aussi , je pense que vous connaissez tous l’histoire mais toujours pour ceux du fond qui ne suivent pas (lol) , C’est l’histoire d’un adorable chien , un beau gros Saint-Bernard qui est infecté par la rage et suite à de malheureuses circonstances , une mère et son petit garçon vont se retrouver piéger par la bête. Une situation bien terrifiante , vous en conviendrez…

<<<Lire le résumé>>>

 

Voilà , ce Book Haul est terminé , j’espère que vos achats ont été à la hauteur de vos espérances. N’hésitez pas à me dire si vous avez déjà lu un des livres que je vous ai présenté et je vous souhaite de merveilleuses lectures.

Bisous bisous

elodie1

Bilan Lecture : Février 2020

bilan février

Le mois de Février vient à peine de s’achever et il est déjà l’heure de faire le bilan lecture de ce petit mois qui a filé à toute vitesse. Malheureusement , pour moi le bilan lecture sera assez pauvre puisque assez occupée , je n’ai pu lire que trois livres plus la moitié du quatrième que je n’ai pas eu le temps de finir avant la fin du mois. Tant pis , ça sera pour Mars en espérant que pour vous comme pour moi , il sera riche en excellentes lectures…

fleurs-captivesJ’ai commencé Février avec un livre qui est devenu mon premier coup de coeur de l’année 2020. Un livre qui m’a beaucoup remué , qui m’a tantôt scandalisé tantôt attristé bref je suis passée par toute une palette d’émotions différentes. Dans ce roman nous suivons le quotidien de quatre enfants enfermés dans un grenier pendant des années par une mère qui ne s’intéresse qu’à son propre bonheur et une grand-mère qui ressemble ni plus ni moins qu’à un monstre sans coeur , elle est tout bonnement terrifiante. L’autrice nous captive par une écriture qui nous rend proche des enfants en particulier la petite Cathy qui nous raconte le commencement d’une vie d’adulte avant l’âge , la fin d’une innocence… Bon je vais m’arrêter là et vous mettre le lien de la chronique sinon je vais en faire une deuxième ici lol.

<<<Lire la Chronique>>>


bl

Ensuite j’ai enchaîné avec la relecture du tome 1 de la saga « La bicyclette Bleue ». Je n’ai lu que les quatre premiers tomes il y a quelques années et comme naturellement je souhaite la continuer , j’ai relu ce premier tome afin de me remettre certains détails en tête. Cela a été une bonne lecture malgré le personnage féminin principal Léa qui m’a gonflée tout au long du livre. Je n’ai jamais vu un personnage aussi égoïste , allumeuse et insupportable qu’elle. Bref hormis Léa , le sujet traite de la seconde guerre mondiale , plus précisément du quotidien d’une famille sous l’occupation allemande. J’ai trouvé l’autrice un peu dissipée dans la construction de ses textes et trop gentille avec ses personnages car on ne peux pas dire que la famille est beaucoup souffert jusqu’à présent. Petit clin d’oeil à François Tavernier , l’un des personnages masculins car j’avoue que je me suis laissée séduire , sacré personnage!

<<<Lire la Chronique>>>


5Et pour finir ce mois pas très folichon , j’ai lu « Elévation » de Stephen King qui était un de mes cadeaux de Noël fait par ma moitié. Et là aussi sans être un coup de coeur , ça a été une bonne lecture même si je reproche désormais à King de ne plus écrire des histoires d’horreur comme il le faisait dans le passsé. Non , dans ce livre , l’auteur nous fait une belle critique de notre société , sur l’incapacité de l’être humain a accepter les différences des autres en particulier dans les petites villes américaines. On y suit Scott qui a la particularité de perdre du poids sans que son apparence ne change , le côté fantastique de cette histoire ne sert qu’au propos de ce court roman. Le seul point noir est que la finalité n’est pas très clair et laisse à interprétation mais ça , ceux qui comme moi ont coutume de lire du Stephen King en ont l’habitude n’est-ce pas???

<<<Lire la Chronique>>>

Voilà pour ce mois de Février , j’espère que de votre côté ce mois a été plus riche que pour moi. Et vous qu’avez-vous lu durant ce mois de Février , avez-vous eu des coups de coeur???

Je vous souhaite de merveilleuses lectures

Bisous bisous

elodie1

 

Stephen King – Elévation

5

 

es

 

 

 

résuméÀ Castle Rock, Scott Carey est affecté par un mal étrange. Il perd rapidement du poids tout en conservant extérieurement la même masse corporelle. Avec l’aide du docteur Bob Ellis, il tente de comprendre cet inquiétant phénomène. Parallèlement à cela, Carey a un litige avec ses voisines concernant le chien de celles-ci. Si l’une de ces voisines, Missy, est très amicale, l’autre, Deirdre, est glaciale. Toutes deux essaient de lancer un restaurant mais le fait qu’elles soient ouvertement mariées provoque l’hostilité d’une bonne partie des habitants de la ville. Apprenant leur problème et confronté au sien, Carey décide de les aider à vaincre les préjugés de la population locale.

mon-avis

Ce roman est une de mes dernières acquisitions de l’auteur notamment grâce à ma moitié qui me l’a offert pour Noël et ça sera également mon premier Stephen King lu cette année. J’ai été relativement surprise à première vue par la longueur du roman , c’est quelque chose que j’ai remarqué depuis quelques temps , l’auteur nous livre pas mal de courtes histoires en ce moment (Gwendy… , Colorado Kid etc…) mais comme toujours avec King , la qualité est toujours présente. Autre chose que j’ai remarqué aussi depuis quelques années maintenant , c’est que Stephen King fait de moins en moins d’histoires d’horreur à proprement parlé comme il a pu en faire dans les années 80 par exemple , il touche désormais au Thriller (Mr Mercedes , Outsider …) et avec Elévation c’est un peu au contemporain que l’on touche , toujours en ajoutant bien sûr du fantastique sinon ça ne serait plus Stephen King.

Dans cette histoire , nous suivons Scott qui a la particularité de perdre du poids sans que sa morphologie ne change et c’est cette perte inquiétante et fascinante de poids qui nous tiens en haleine tout au long du livre puisque deux questions s’imposent à nous , que se passera -t-il quand Scott aura tout perdu? et pourquoi cela lui arrive?. Malheureusement pour cette dernière question , la réponse sera évasive laissant à l’interprétation de chacun suivant ses ressentis face à cette histoire. En plus de suivre Scott , c’est le fonctionnement de tout une ville qui nous accompagne et plus précisément face à l’acceptation de deux femmes homosexuelles dans une société conservatrice et communautaire. L’auteur nous livre une véritable critique de société.

C’est un roman assez réaliste dans son traitement de l’analyse de l’acceptation des différences mais aussi sur l’acceptation de soi et des autres pour atteindre une certaine forme d’élévation , une histoire d’amitié et de seconde chance. Cependant , le roman s’essouffle un peu vers la fin perdant un peu de crédibilité devant le peu de sérieux de la situation finale mais ce livre est là avant tout pour nous donner une petite leçon de vie et il remplit parfaitement son office.

En conclusion , on pourrait se croire dans un épisode d’au-delà du Réel mais comme toujours avec Stephen King , il faut savoir lire entre les lignes pour en capter l’essence et les messages cachés et celui que nous délivre « Elévation » est teinté de beauté mais est-ce que nous se finit bien pour autant??? Cela je vous laisse le découvrir…

4s5

Top 10 des livres que j’aimerais relire

10

Il y a des livres que nous avons adoré et d’autres où nous sommes passés à côté parce que nous étions trop jeunes pour complètement les comprendre ou alors tout simplement parce que ce n’était pas le bon moment pour les lire. Aujourd’hui , j’aimerai vous partager 10 livres que j’aimerais relire en vous expliquant pourquoi…

Holly Martin – Veux-tu m’épouser 100 fois?

100

C’est un livre que j’ai littéralement adoré , il est drôle , attachant et la fin nous fait fondre le cœur , du moins c’est ce que j’avais ressenti à l’époque mais avec le temps je suis de plus en plus exigeante avec les romances beaucoup plus que pendant une certaine période donc j’aimerais vérifier si le coup de cœur est toujours présent ou si c’était moi qui avait trop besoin de lire ce genre de romans dans un moment de ma vie où c’était compliqué. J’ai maintenant un rapport complètement différent avec la romance donc je pense le relire bientôt…

<<<Lire le résumé>>>

Stephen King – Docteur Sleep

sl

Alors là , on touche à un de mes auteurs chouchou , je pourrais relire ses livres sans compter mais si je devais en choisir qu’un dans l’immédiat en tout cas , ça serait « Docteur Sleep » qui n’est qu’autre que la suite du célèbre roman de King « Shining ».  Cette lecture a été une claque interstellaire et comme je compte regarder le film prochainement , j’aimerais simplement le relire pas pour vérifier mon coup de cœur mais tout simplement pour me remettre en tête quelques détails et pouvoir vous en parler car c’est quand même un beau bébé de 768 pages.

<<<Lire le résumé>>>

Emily Blaine – Colocs et Plus

colo

Je ne pouvais pas faire ce top sans mettre du Emily Blaine , c’est une de mes autrices préférées , en plus d’avoir un humour détonant , elle écrit toujours des histoires qui font mouche sur moi et je trouve qu’elle est très proche de sa communauté. Quasiment tous ces livres ont été des coups de cœur et j’ai très envie de me replonger dans cette histoire. L’autrice a le mérite de nous faire rire , de nous toucher tout en gardant un côté léger.

<<<Lire le résumé>>>

 

Thomas Hardy – Tess d’Urberville

tess

Ce livre , je l’avais lu pour une raison très superficielle , c’était parce que le personnage d’Anastasia Steele dans 50 nuances de Grey adoré ce roman. Malheureusement , cela ne l’avait pas fait avec moi mais honnêtement , je pense que c’était tout simplement pas le bon moment pour le lire. C’est pour ça que j’aimerais retenter le coup pour vérifier une bonne fois pour toute si ça venait de moi ou de l’auteur à qui je n’accroche pas.

<<<Lire le résumé>>>

 

 

Cody McFadyen – Captives

captivesJusqu’à ce jour , c’est mon thriller préféré. J’ai complètement été happée par cette histoire de tueur qui enferme des femmes pour les torturer à petit feu pendant des années. J’aimerais simplement le relire par pur plaisir (je sais ça fait bizarre de dire ça lol) , en espérant que le coup de cœur soit toujours au rendez-vous , c’est toujours un risque à prendre quand on relis un livre que nous avons adoré mais ça fait longtemps que je pense à me faire une relecture.

<<<Lire le résumé>>>

 

Sylvia Day – Crossfire T.1 : Dévoile-Moi

cross

Pour celui-ci , je triche un peu car c’est la saga entière que j’aimerais relire , inutile de vous dire qu’à l’époque , cela a été un gros coup de cœur mais je me demande si c’était pas à cause de ma folie pour la saga des 50 nuances qui m’a fait surfer sur la vague de ce genre littéraire. C’est pourquoi qu’une petite relecture ne fera pas de mal je pense pour venir confirmer ça.

<<<Lire le résumé>>>

 

 

 

Maxime Chattam – La promesse des Ténèbres

tenCe livre a été mon tout premier Maxime Chattam et j’ai tout de suite été séduite par sa plume très addictive et depuis ce jour , je suis cet auteur assidument. Ce roman est la préquelle de la trilogie du Mal que je n’ai pas encore découverte et c’est en partie pour ça que j’aimerais me replonger dedans afin de vraiment m’immerger dans les abysses ténébreuses de l’auteur.

 

<<<Lire le résumé>>> 

 

Ramsey Campbell – Le Parasite

jl2058-1986

Voilà un livre que j’aimerais relire pour la simple et bonne raison que je pense que je suis passée à côté parce que je me souviens que je n’avais pas la tête à lire ce genre de romans au moment où je l’ai lu. Je crois me souvenir que je n’avais pas tout compris et je n’en garde que peu de souvenirs. Je tenterai donc une deuxième fois pour me faire une idée définitive.

<<<Lire le résumé>>>

 

 

Meredith Wild – Hacker T.1 : Dangereuses Affinités

wilddEncore une petite tricherie puisque là encore c’est la saga que j’aimerais relire. C’est une saga qui a été un gros coup de cœur durant 2015/2016 pour moi et je crois qu’il est temps de me la remettre en mémoire et de voir si avec quelques années en plus , c’est toujours un coup de cœur , inutile de vous préciser que c’est encore cette fameuse vague sur laquelle je surfais souvent à une certaine époque qui m’a fait lire cette saga. En espérant ressentir le même engouement que naguère.

<<<Lire le résumé>>>

 

Alyson Noel – Eternels T.1 : Evermore

ever

Vous pensiez vraiment y échappés ? Je sais non seulement je vous bassine avec cette saga et en plus je retriche encore… Mais que voulez-vous , c’est une saga tellement cher à mon cœur. Le personnage de Damen a été mon premier amour littéraire et on n’oublie jamais son premier amour n’est-ce pas? Cette saga est un genre de doudou que j’adore trimballer partout donc je pense me la relire dans un moment cocooning.

<<<Lire le résumé>>>

 

 

Voici donc 10 livres que j’aimerais relire prochainement , il y en a bien sûr d’autres et c’est possible que je fasse un deuxième article sur ce sujet plus tard. Et vous ? Quels sont les livres que vous aimeriez relire???

Bisous bisous

elodie1

Régine Desforges – La bicyclette Bleue : T.1

bl

bic

 

 

 

 

résumé1939. Léa Delmas a dix-sept ans. Sa vie se résume aux senteurs de la terre bordelaise, à la lumière des vignobles, à la tendresse des siens. La déclaration de guerre va anéantir l’harmonie de cette fin d’été et jeter Léa dans le chaos de la débâcle, de l’exode, de la mort et de l’occupation nazie. Léa va être contrainte à des choix impossibles.

 

mon-avis

Il y a quelques années , j’ai lu les trois premiers tomes de la saga « La bicyclette bleue » de Régine Desforges et souhaitant lire les autres tomes et malgré que je me souvienne de l’intrigue principale , certains détails m’ont échappés et sachant que le diable se cache dans les détails , je trouvais que c’était impératif de me replonger dans cette histoire afin de me rafraîchir la mémoire.

Dans cette histoire , nous allons suivre principalement Léa Delmas , jeune bordelaise de 17 ans , aimant sa petite vie tranquille à Montillac , petit domaine se trouvant dans la campagne girondine. Malgré la sourde menace de la guerre qui se prépare à éclater , tout est paisible parmi les vignes. Mais malheureusement la guerre débute et avec elle , la vie insouciante de Léa se termine pour laisser place aux horreurs de la guerre.

Léa est une jeune fille très antipathique pendant presque tout le livre , elle est insouciante , très allumeuse , imbue d’elle même et même parfois sans cœur . J’ai eu énormément de mal avec son personnage qui me tapait sur le système. Même dans les heures les plus noires , elle ne pensent qu’à son petit plaisir et peu importe qui se trouve sur son chemin. Heureusement d’autres personnages viennent sauver la situation comme François Tavernier que j’ai adoré ,même si lui aussi tombe dans le piège nommé Léa , il est le seul a la voir telle quelle est , il réussie très vite a la percée à jour la traitant plus d’une fois de petite fille. J’aime ce côté moqueur qu’il affiche tout le temps comme si tout l’amusait et il se dégage de ce personnage beaucoup de charisme et je dois dire que je me suis rapidement laissée séduire par le personnage. Il y a aussi la douce Camille qui est l’épouse de Laurent D’Argilat , l’homme dont Léa tombe « amoureuse » et qui s’est donné la mission de l’avoir coûte que coûte. Camille est la définition même de la bonté et de l’abnégation , j’ai beaucoup aimé son personnage , elle contrebalance totalement d’avec Léa et c’est ce qui fait tout le personnage , c’est toujours avec soulagement que nous la percevons.

Un point qui m’a passablement énervé , c’est la faiblesse des hommes de ce roman , pratiquement à toutes les lignes , ils sont tous en pamoison sur Léa , lui répétant sans cesse comme elle est belle et elle n’a cas cligner des yeux pour qu’ils soient tous à ses genoux. C’est comme ça à toutes les pages , l’autrice n’arrête pas de nous bassiner avec la beauté de son personnage féminin , au bout d’un moment , je pense que c’est compris de tout le monde quand même. Cela devient vite lassant. à aucun moment , un homme ne lui résiste franchement , et pourtant dieu que ça ferait du bien. Je sais que l’autrice a écrit des histoires érotiques et ça se sent dans la lecture de ce roman , elle se sent obligé d’insérer des scènes crues , ce qui en soit ne me dérange pas mais on sent que c’est limite un besoin de l’autrice , que ça la démange. Pour continuer , j’ai trouvé également qu’elle n’allait pas au bout de son récit , coupant brusquement la scène qu’elle est en train d’écrire comme si on l’avait appelé quelque part et qu’en revenant , elle avait oublié de reprendre la rédaction de son manuscrit.

J’ai trouvé également que l’autrice ne nous décrivait pas assez les horreurs de la guerre , il n’y a pas de réelles prises de risques , on ne ressent pas de vrais dangers et on ne peut pas dire que la famille de Léa souffre réellement de la guerre puisque les repas sont assez généreux et que l’occupation allemande ne leur fait grand tort non plus. Mais en revanche , les descriptions sont très bien faites , plus d’une fois l’autrice m’a donné faim ou m’a donné envie de me perdre dans les landes Bordelaises , les paysages y sont très bien retranscrit. Malgré la personnalité de Léa , le point fort de ce livre , c’est la richesse de ses personnages , ils sont tous importants et ont tous un rôle à jouer , qu’on aime ou pas , l’autrice a quand même su imposer les protagonistes de son histoire.

Malgré les quelques points négatifs de ce roman , on sent que l’autrice n’en est qu’aux balbutiements de son histoire , elle tâte le terrain mais cela n’enlève rien sur le fait que ce ne soit pas une mauvaise lecture , au contraire , l’autrice nous parle avant tout d’une famille pendant la guerre , de résistance et d’amour de la patrie. Elle y décrit aussi les questionnements et les doutes qui assaillent nos protagonistes , elle y parle aussi du deuil et de la fin de l’innocence quelle qu’elle soit.

4s5

TAG #3 : Les 7 péchés Capitaux

tag3

C’est l’heure d’un nouveau tag , j’ai donc cherché les tags susceptibles de me plaire et je suis tombée sur le thème : les 7 péchés capitaux.

Je l’ai découvert sur le blog : Le Bar a Livres

C’est parti!

avarice

sleep

 

– Je me suis jamais vraiment acheté des livres qui donnerait à mon porte monnaie l’envie de se jeter par la fenêtre mais pour donner une réponse , je dirai « Sleeping Beauties » de Stephen King. 25 euros un roman , perso je trouve ça trop cher.

 

 

 

 

avarice.png1promesse

 

– Il m’arrive de faire un craquage dans les livres d’occasion chez Happy Cash ou autres et généralement , les formats poche sont plus qu’intéressants niveau prix , 0.50 à 1.50 euros. Donc je dirai « La promesse des Ténèbres » de Maxime Chattam pour ne citer que celui-là.

colere

AVT_Alyson-Noel_4028

 

– Alyson Noël : Je l’adore pour avoir écrit la saga « Eternels » qui est une de mes sagas préférés et je la déteste pour avoir mis fin à cette saga.

 

 

 

 

 

gourm50

 

– Relire un livre ne m’arrive pratiquement jamais car j’ai trop de livres à lire mais je prendrai juste « 50 Nuances de Grey » comme exemple que j’ai dévoré en même pas deux jours , impossible de m’arrêter de le lire.

pare

bal

 

– Il y en a eu quelques-uns comme « La peau de chagrin » de Balzac , en plus de m’ennuyer profondément , j’ai rien compris , donc , je n’ai pas chercher à comprendre , je l’ai vite abandonné. Je pense que ce n’était clairement pas le bon moment pour m’y plonger. Mais dernièrement , j’ai eu envie de me remettre au classique donc je pense le retenter un jour.

orglapleiade

– Je ne me vante jamais de mes lectures car il n’y a pas de quoi mais j’aime montrer ma collection du Marquis de Sade en particulier ma pléiade.

lu

QUIZ_La-Saga-Eternels_8002

– Le physique compte bien sûr mais j’aime qu’ils soient surtout mystérieux voir un peu torturés. Et pour citer un personnage qui m’a fait craquer , je dirai Damen Auguste dans la saga « Eternels » d’Alyson Noël qui a été mon premier amour littéraire.

 

 

envoi

 

– Il y en a tellement! Mais je dirai « Les oiseaux se cachent pour mourir » de Colleen McCullough. Le téléfilm m’avait beaucoup plu et j’aimerai beaucoup le lire. Il est dans ma Wish-List depuis longtemps , il est possible que je me l’achète prochainement.

 

 

 

 

J’espère que ce petit tag vous aura plu , n’hésitez pas à le refaire et à m’envoyer le lien pour que j’aille vous lire.

Bisous bisous

elodie1